.

 .

Biographie

Tous deux nés en 1964, Alpha et Chris Mason se sont réunis à l'âge de dix-huit ans et ont très vite fusionnés par leurs intérêts communs et leurs aspirations créatives. Avec deux éléments artistiques - Chris un dessinateur et Alpha principalement un écrivain - ils ont choisi le pseudonyme de Hipkiss (originalement « Chris Hipkiss »), en 1991, pour leur production visuelle. Depuis ce temps, ils ont vécu et travaillé dans le même espace, d'abord dans leur Angleterre natale, puis, à partir de 2001, dans le sud de la France.

L'identité d'un artiste est généralement considérée d'une manière assez simple : c'est celle de la personne qui conçoit les idées puis crée ses œuvres. A l'inverse d'un cinéaste, l'artiste est considéré comme une figure solitaire, souvent seul dans son atelier, toujours singulier dans sa vision.

Les Mason se décrivent plutôt comme une équipe, avec des « directeurs » communs et une myriade d'autres rôles pris par un ou deux d'entre eux. Dès le début, les travaux de Hipkiss ont été le produit d'une collaboration, à la fois techniquement et en termes d'inspiration. Un amour commun des oiseaux et des paysages - qu'ils soient bucolique, urbain ou industriel - constitue la toile de fond de la plupart des dessins, mais on peut aussi trouver des messages codés, private jokes et des fragments des discussions de couple dans les textes apparemment aléatoires.

Alors que Chris est autodidacte, Alpha a étudié la photographie, la réalisation de films et le dessin au collège; la relation s'est développé en symbiose, de sorte que les travaux de Hipkiss sont, à la fois, non entravés par une formation artistique rigide, mais toujours bien réfléchis. Chris et Alpha sont d'éternels étudiants dans des matières qui vont au-delà de l'art, et on trouve des thématiques de géographie politique, d'histoire et de sciences sociales, détectables par une inspection minutieuse, derrière le graphite, l'encre et la feuille métallique.

Inévitablement influencé par la doctrine de « l'auteur » au singulier, et en dépit d'une éthique féministe commune, le couple a par le passé donné uniquement crédit à Chris - celui qui manie le crayon. Cependant, au cours des dernières années, ils ont pris des mesures pour bannir l'hypothèses d'un « regard masculin » en précisant leur mode de création comme celui d'un double processus.

Le travail de Hipkiss peut être trouvé dans les collections suivantes : Musée Boijmans Van Beuningen (Pays-Bas), la Whitworth Art Gallery (Royaume-Uni), FRAC Picardie (France), John Michael Kohler Arts Center (US- WI), l'American Folk Art Museum (US- NY); et dans les collections priveacute;es de Antoine de Galbert, Cindy Sherman et Arnulf Rainer. Hipkiss a figuré dans des exposition monographiques à Intuit, John Michael Kohler Arts Center, en groupe à la Tate Britain, David Zwirner, La Maison Rouge, Whitechapel, The Aldrich Museum of Contemporary Art et au l'Irish Museum of Modern Art ainsi que sur des foires d'art internationales, y compris Art Basel, Frieze London, Art Berlin et à Art Cologne.

Nos remerciements à Antoine Hyvernaud (Galerie Grand'Rue, Poitiers) pour la traduction.


Questions Démandés Parfois

A venir bientôt. Si vous avez des questions pendant ce temps, veuillez nous contacter.